Peut-on réussir à monter une entreprise sans argent et sans relation ? C'est l'aventure exceptionnelle que nous raconte Patrick et Stéphane, dans ce roman à lire (ou nouveau roman) qui réussissent à créer une société de cars festifs en Ardèche. Mais les embûches ne manqueront pas sur leur route. Suivons leur périple à travers ce roman livre (ou roman à lire) inoubliable ...

 

Vous n'avez jamais eu l'idée de créer une société sans aucun capital ? Sans doute que oui, mais vous n'avez jamais osé le faire. Or, dans la majorité des cas, c'est possible. Ce roman à lire (ou roman français) vous dévoile les pouvoirs de la volonté, ainsi que les mystère de l'intelligence.




Commençons l'histoire : La nuit tombait sur le plateau ardéchois. Le paysage façonné par d'étonnants bouleversements volcaniques commençait à se fondre dans l'obscurité. Les sucs phonolithiques, les vieux cratères et les coulées balsamique enfilaient leur costume du soir. Dans cette contrée sauvage, les conditions difficiles de la montagne avaient forgé des hommes d'acier, surnommés les Padgels, qui vivaient dans des villages, des petits hameaux ou des fermes isolées. Six heures venaient de sonner au clocher de Mézhilac et j'étais toujours pendu au téléphone.

- Merci de ne pas quitter. Nous recherchons votre correspondant, me répétait une voix anonyme et impersonnelle.

Il y a des moments dans la vie où la forme n'est pas au rendez-vous et où nous nous sentons maussade et fatigué. Toutes les actions entreprises échouent ou se retournent contre nous. C'est précisément ce qui m'arrivait aujourd'hui. Le combiné en main, j'attendais de pouvoir enfin parler à un humain et ma patience commençait à avoir des limites. Au bout de quelques minutes, une voix féminine se fit enfin entendre.

- Société LODATO et ZOUAOUI, bonjour. Catherine BELLIER à l'appareil.

- Bonjour Madame, Patrick ARDOIX. J'ai postulé pour le poste de manager à l'unité internationale et je cherche à joindre Hubert MOUDIN.

- Je vais voir s'il est encore là. Ne quittez pas ...